Fichier attaché

CADIEUX_v14.PDF  (1.58 Mo)

Alain Cadieux

Cet article présente les résultats d’une étude longitudinale ayant pour objet de décrire les comportements sociaux et le concept de soi d’élèves vivant avec une déficience intellectuelle légère. Plus précisément, il compare les caractéristiques socio-affectives susmentionnées entre élèves vivant avec et sans déficience intellectuelle, puis il étudie la relation entre celles-ci et les formules d’intégration scolaire offertes aux élèves. Une revue de la littérature présente les principales conclusions des recherches concernant le développement du concept de soi et des comportements sociaux des élèves en relation avec différentes formules d’intégration scolaire. La méthodologie présente les caractéristiques du plan de recherche, des participants, des instruments de mesure et du déroulement. Les résultats indiquent que le concept de soi et les comportements demeurent relativement stable peu importe la formule d’intégration. De plus, les résultats suggèrent que les élèves vivant avec une déficience intellectuelle ont un concept de soi moins réaliste et une fréquence de comportements adéquats moins élevée que les élèves sans déficience. Certains facteurs explicatifs des résultats et les limites de l’étude sont discutés.

Self-concept and classroom behaviors of intellectualy challenge pupils : a longitudinal study

This article presents the results of a longitudinal study aiming to describe the classroom behaviors and the self-concept of intellectually challenge pupil. More precisely, it compares the affective characteristic aforesaid between pupils with different intellectual functioning, then it studies the relation between these and the type of class (mainstream and special class). A review of the literature presents the main findings of the research concerning the development of self-concept and classroom behaviors of the pupils in relation with different school special service organisation. The methodology presents the research plan, the participants, the instruments of measure and the procedures. The results indicate that the self-concept and the classroom behaviors stay relatively the same over a three year period no matter the pupil are mainstreamed or in special class. Besides, the results suggest that the intellectually challenge pupils have a self-concept less realistic and a frequency of adequate behaviors less higher than the pupils with normal intellectual functioning. Some explanatory factors of the results and the limits of the study are discussed.

Descripteurs

classe régulière, comportement social, déficience intellectuelle légère, école primaire, élève handicapé, image de soi, instrument de mesure, intégration scolaire, Québec