Claude L. Normand, Stéphane Rodier, Dany Lussier-Desrochers et Laura Giguère : Peut-on favoriser l’inclusion sociales des jeunes par l’utilisation des médias sociaux? 

Les jeunes présentant une déficience intellectuelle (DI) vivent souvent de l’exclusion sociale. Ils semblent avoir un réseau d’amis très restreint, surtout à la fin de leur scolarisation. Or, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), et notamment celle des médias sociaux, favorise la participation sociale et le développement de liens familiaux ou amicaux. Les jeunes qui présentent une DI profitent-ils de cette technologie? Les TIC permettentelles à ces jeunes de bénéficier d’un meilleur réseau de soutien personnel et social? Cette recension des écrits tente de répondre à cette question, et révèle que : 1) les TIC ne sont pas accessibles pour tous; et 2) l’utilisation des médias sociaux augmente les risques d’abus et de cybervictimisation.

Can social inclusion of youth with ID be increased by internet use?

Youth with an intellectual disability (ID) often experience social exclusion. They appear to have very limited groups of friends, especially after they finish school. However, information and communication technologies (ICT), particularly Internet-based social media, facilitate social participation and the development of family relations and friendships. Do youth living with ID take advantage of this technology? Do social media help provide these young people with larger personal and social support networks? Our literature review, which attempts to answer this question, shows that: 1) ICT are not accessible to everyone and 2) social networking sites increase the risk of abuse and cybervictimisation.